Le Bazar de la Charité Séries Françaises

Le Bazar de la Charité : Notre critique sur les deux premiers épisodes !

Les deux premiers épisodes du Bazar de la Charité, diffusés hier soir sur TF1, ont réuni plus de 7,1 millions de téléspectateurs, soit environ 30% des audiences, un véritable succès pour la chaîne. Il est temps de découvrir notre critique des deux premiers épisodes de cette mini-série qui s’annonce très prometteuse. 

S’il y a bien quelque chose que l’on peut affirmer au lendemain de la première diffusion de la série en France, c’est que  TF1 et Netflix ont frappé fort. C’était sans aucun doute la série française qui était la plus attendue en cette fin d’année. Pour rappel, le Bazar de la Charité est une mini-série inspirée par le terrible drame historique survenu à Paris le 4 mai 1897, où plus de 120 personnes perdirent la vie dans l’incendie du Bazar de la Charité, la majorité des victimes étant des femmes de la haute société et leurs domestiques.

Le premier épisode est d’ailleurs marqué par la scène de l’incendie du Bazar de la Charité. Sur les réseaux sociaux, les spectateurs ont été choqué du réalisme de la scène. Avec cet incendie, c’est le destin de trois femmes qui va basculer du jour au lendemain. C’est unanimement qu’a été saluée la prestation du trio d’actrices que forment Julie de Bona, Camille Lou et Audrey Fleurot. Vous l’aurez peut être compris, la série s’inscrit clairement dans la continuité du mouvement #MeToo en mettant les femmes à l’honneur. En tout cas, personne n’est sorti indemne de ce premier épisode tant le choc et l’horreur de la scène de l’incendie peut faire écho à des évènements encore très récents de l’actualité.


Dès le deuxième épisode, les intrigues de cette mini-série se mettent en place. Adrienne, qui après avoir été battue par son mari, et s’être vue enlevée sa fille, va se faire passer pour morte dans l’intention de la récupérer. Son mari risque très vite de se rendre compte de la supercherie et des péripéties vont voir le jour à dans les prochains épisodes. De son côté, Rose, après avoir été gravement brûlée, est amenée chez Madame Huchon (Josiane Balasko) qui essaye de la faire passer pour sa fille Odile, morte au cours de l’incendie du Bazar. On peine à comprendre les réelles intentions de Madame Huchon. Croit-elle réellement que Rose va accepter sa nouvelle vie à ses côtés ? Enfin, Alice, elle, fait un total rejet de l’homme qu’elle devait épouser pour sauver sa famille de la ruine. Ce dernier a en effet tué l’une de ses amies en la poussant dans les flammes du Bazar. Une belle histoire d’amour va très certainement naître entre Alice et Victor (Victor Meutelet). Mais cette histoire d’amour survivra t-elle si Alice apprend que c’est lui qui est responsable de l’explosion au Bazar ?

C’est à autant de questions que devront répondre, les épisodes 3 et 4, qui seront diffusés lundi prochain sur TF1, toujours en prime time. Une fois que les huit épisodes qui composent la mini-série auront été diffusés, celle-ci sera disponible dans son intégralité sur Netflix, en France et dans plusieurs autres pays.

Related posts

Clem : Victoria Abril ne sera pas présente dans la nouvelle saison

Cliffhanger

Clem : Élodie Fontan (Alyzée) fait ses adieux à la série !

Cliffhanger

Laisser un commentaire